Limoner : quand les enfants s’y mettent

Limoner, est-ce que c’est faire de la limonade ou s’embourber dans le limon? Chez nous, en Abitibi, c’était ni l’un ni l’autre, bien que ma mère fît de délicieuses limonades maison et que la Panel (nom de la voiture familiale) patinât allègrement dans la bouette à certaines occasions.

Alors voici ce que c’était pour nous que limoner :
⚜ Limoner, v. intr.
Prononciation : li-mo-né
Étymologie populaire : du fin fond de mon enfance, mon père étant natif de Saint-Isidore, en Beauce (anciennement Saint-Isidore de Dorchester)
Signification : Rechigner, pleurnicher, en parlant d’un enfant (surtout en Beauce)
Mots de la même famille : limonage (surtout en Beauce), limoneux (voir ➽ ci‑dessous), limoneuse
Synonymes : lyrer, chiâler, râler

Mise en situation : [dialogue entre parents, un samedi matin, maman aux fourneaux et papa rentrant de dehors après avoir tiré les vaches]
— Veux-tu ben me dire qu’est-ce qu’y a à limoner comme ça à matin, celui-là?, dit papa.
— ’Y é pas content parce que j’y ai défendu de r’garder ’a tévé!, répond maman.
— M’a y’en fére, moé!, de rajouter papa. Et, s’adressant à mon frère : « Ça va fére pour à matin, le limonage. Va te déchanger, on va partir tantôt pour aller faire la “run”. Pis t’es ben mieux d’être prêt. »

➽ Pour ce qui est de l’adjectif « limoneux », chez nous, il n’y avait pas que les enfants qui pouvaient l’être. Les chemins aussi pouvaient être limoneux. Et assez souvent, car la base était en terre battue ou en terre glaise (sentiers rudimentaires, roulières dans un champs, chemins de pénétration) et que ça glissait beaucoup lorsqu’il pleuvait ou que la neige fondait au printemps. Papa disait alors : « Le chemin est limoneux par là, ça va être dur de passer. »

Seul l’adjectif limoneux s’employait pour parler de l’état des routes quand c’était glissant (et uniquement dans des chemins de terre). Ainsi, la Panel ne pouvait-elle jamais limoner dans la boue, mais elle pouvait y patiner ferme, de même qu’elle pouvait patiner dangereusement sur la glace ;-).