Ah non! pas encore des « coupures »!

Le mot « coupure », un calque provenant de l'anglais « cut »; calque-coupures_cuts-graphisme-et-photo-dominique-fortier-revision; anglicisme, traduction;Sous l’influence de l’anglais cut, on emploie très souvent le mot « coupure » dans les domaines administratif et financier. On parlera ainsi de coupures budgétaires, de coupures de budget ou de coupures de postes. Or les sens français de coupure, contrairement à celui de coupe, ne correspondent pas à la notion évoquée dans ce genre de contexte ( 1). Nous sommes en présence d’un calque, soit un anglicisme (voir les articles Anémique « académique » et Les faux amis, qui portent également sur les anglicismes) sémantique.

Ces expressions peuvent être remplacées par des équivalents tels que restrictions, compressions ou réductions budgétaires, suppression ou abolition de poste. On pourrait aussi parler de mesures d’austérité, de coupes effectuées dans les dépenses, de réductions d’effectifs, de diminutions de salaires, de baisses de revenus.

Anglicisme (calque)
À PROSCRIRE 
UTILISER plutôt
Les coupures de budgets vont faire mal. Les diminutions de budgets vont faire mal.
Les coupures dans les dépenses ont obligé l’équipe à mieux cibler ses projets. Les compressions des dépenses ont obligé l’équipe à mieux cibler ses projets.
Il y a eu d’importantes coupures dans le domaine de la santé. Il y a eu d’importantes coupes dans le domaine de la santé.
Que penser des coupures budgétaires annoncées par le ministre des Finances? Que penser des restrictions budgétaires annoncées par le ministre des Finances? (ou des coupes budgétaires, des réductions budgétaires, des compressions budgétaires)
Les coupures de poste/d’emploi auront une incidence sur la productivité des employés. Les suppressions de poste/d’emploi auront une incidence sur la productivité des employés. (ou Les abolitions de poste/d’emploi)
On procédera à d’importantes coupures dans le personnel. On procédera à d’importantes coupes dans le personnel. (ou à d’importantes réductions de personnel.)
Ils n’ont rien d’autre à proposer que des coupures. Ils n’ont rien d’autre à proposer que des réductions. (ou des mesures d’austérité)
Il y a eu de grosses coupures dans nos revenus. Il y a eu des baisses marquées dans nos revenus. (ou Nos revenus ont été sérieusement amputés.)
Le gouvernement annonce d’importantes coupures de salaires. Le gouvernement annonce d’importantes diminutions de salaires. (ou d’importantes réductions de salaires)
Les coupures salariales affecteront notre niveau de vie. Les compressions salariales affecteront notre niveau de vie.
On procédera à d’importantes coupures d’effectifs. On procédera à d’importantes réductions d’effectifs.

Il existe aussi de nombreux équivalents imagés. Si, par exemple, certains procèdent à une coupe sombre, d’autres sont plus radicaux et optent pour une coupe claire, par référence aux termes de sylviculture : la première permet d’enlever une petite partie des arbres seulement, tandis que la seconde éclaircit encore davantage la forêt. Font également partie du paysage de l’administration et des finances : le couperet qui tombe, la ponction ou la saignée pratiquée dans un budget, les effectifs dégraissés (à utiliser avec doigté dans le domaine de la santé…) ou les revenus amputés.

Encore une fois, la langue française ne manque pas de mots ou d’expressions pour corriger les anglicismes comme coupure.


Note :
(1) OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE, « Coupure », Banque de dépannage linguistique, [En ligne], 2002. [bdl.oqlf.gouv.qc.ca/]. (Consulté le 27 juin 2015). (retour au texte1)
 
Sources :
OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE. « Coupure », Banque de dépannage linguistique, [En ligne], 2002. [bdl.oqlf.gouv.qc.ca/] (Consulté le 27 juin 2015).
 
« Coupure », Antidote, 8e édition, version Mac, [Cédérom], Montréal, Éditions Druide, 2014. (Consulté le 27 juin 2015.)

Déguimpes = Mon mot mystère

halloween-citrouille-mechante_bad-pumpkin-photo-dominique-fortier photo du mois
Si tu ramasses pas tes déguimpes, la citrouille va te manger, ma p’tite torrieuse!

Méchante citrouille menaçante
Photographie
Québec (Québec)

(Mis à jour le 10 juillet 2016)

Déguimpes, n. f. pl.
Prononciation : dé-guim-pes
Étymologie populaire : du fin fond de mon enfance
Étymologie : Je ne l’ai trouvé nulle part. Vient peut-être de « guimpe », le Québec étant si religieux lorsque j’étais jeune!
Signification : vêtements, tout ce qui traîne et encombre une place; généralement en tissu
Synonymes : 🎭 guenilles 🎭 choses 🎭 cossins 🎭 cochonneries

Croyez-le ou non, je n’ai trouvé ce mot nulle part dans les dictionnaires (anciens ou modernes ou québécois). Ça me surprend; ce serait donc quelque chose de strictement familial? On dirait bien. Mais ça m’étonne. Très rares sont les mots utilisés chez nous qui ne trouvaient pas leur origine dans le français ou l’anglais (par ignorance, nous ne savions pas que les mots que nous disions provenaient de l’anglais — je vous parlerai un jour des « clossepines » à maman).

Par exemple, on disait : « Ramasse tes déguimpes (féminin pluriel) » en parlant de vêtements qui traînaient ça et là, le plus souvent sur le plancher, dans une chambre, ou encore de choses petites ou grosses qui encombraient une pièce où l’on était assigné à faire le ménage. C’était péjoratif, on levait un peu le nez sur ces articles qui ne nous appartenaient pas et que l’on ne voulait surtout pas ramasser et aller ranger à la place de la ou du propriétaire.

Appel à toutes et à tous

Si vous connaissez ce mot, que vous l’avez déjà entendu et dit, faites-le-moi savoir. J’aimerais vraiment savoir d’où il vient. ;-))