Mars, froidure et tout le tintouin

Art Prints

Dominique Fortier
Jeu de glace II / Ice Puzzle II
Peinture à l’huile numérique sur photographie
Québec

Nous voilà en mars. La froidure nous tient encore dans ses griffes et la neige nous tombe dessus. On a beau essayer de l’ignorer, le temps qu’il fait ne cesse de défrayer la manchette : tempête hier (vols annulés et tout et tout), tempête demain, froid intense aujourd’hui, inondation à Beauceville la semaine dernière et embâcle appréhendé dans les jours à venir. Bref, la météo fait des siennes et met du sable dans l’engrenage du quotidien qu’on voudrait pépère.

Voici quelques dictons météorologiques qui courent dans les campagnes à propos du mois de mars :

dictons-de-mars-2016-02-29Ce n’est pas d’hier que les agriculteurs et les gens en région font des prévisions météo.

À bâtons rompus, en passant, ou pensées du jour

Dis à ton ami un mensonge et s’il en garde le secret, alors dis-lui la vérité.

Quand le soleil se lève, il se lève pour tous.

Qui n’a rien ne craint rien.

 

La roue qui tourne… dans le beurre

Art Prints

Dominique Fortier
Engrenage de glace / Iced Gear
Photographie
Québec

C’est une journée de même : tempête de neige. On ne voit ni ciel ni terre à Québec. La neige recouvre la glace qui s’est formée sur la chaussée. C’est l’heure de pointe et tout le monde shire ou spinne ou patine ou fait du sur place, c’est selon, tout en sacrant, ben évidemment! comme dirait Victor-Lévy. Je les entends d’ici. L’enfer blanc, quoi, pour les personnes qui doivent sortir. Vision idyllique, quoi, pour celles qui regardent ça pelotonnées dans leur fauteuil, à travers leurs grandes fenêtres donnant sur le balcon (alias la baie window = aaaonnn le bel anglicisme que voici [= bay window in English, madame]) ou leur porte-fenêtre (alias la porte patio = aaaonnn le bel anglicisme que voilà [= patio door in English, monsieur]).

Note : La photo a été prise sur une sculpture de glace à l’extérieur d’un bar sur la rue Grande Allée, à Québec.